lundi 8 décembre 2008

White creeck - Live concert









White Creek

Groupe né en 2006, formé à l'issue du hasard par 4 passionnés de musique rock issus d'un même lycée de la banlieue de Tunis
Moez ktari (Batterie) et Yassine Ben Jemâa (Guitare/Chant) voulaient à tout prix former un groupe, cependant il ne leur manquait qu'un bassiste.
Une idée leur effleura l'esprit et ils osent. Ils demandent à leur ami Moez Hfayedh

- Wa3, ça te dirait de devenir bassiste ?
- Je sais pas jouer de la basse
- Po grave t'apprendra
- J'ai pas de basse
- On se débrouillera...

La première formation encore en rodage fut rejointe quelques mois plus tard par un second guitariste chanteur Maher Najar (Guitare/chant), encore un ami du lycée, et commence a jouer quelques reprises pop rock et grunge: Nirvana, REM, audioslave...
Son arrivée dynamite le groupe, et même si c'était en déconnant que le groupe s'était présenté a des "auditions" (payantes), il fut sélectionné pour le festival accord de guitare et le festival méditerranéen de la guitare. C'est la que les différents membres prirent conscience du potentiel de leur groupe, et commencent a bosser sérieusement. Après quelques concerts, Moez (Batterie) quitta le groupe, suite à plusieurs divergences concernant le style musical du groupe.

Eté 2007, The Maher Rebai (Batteur du groupe tunisien woodstock) fit une entrée fracassante, le groupe se concentre sur un répertoire beaucoup plus poussé, en reprenant sur scéne un répertoire variant d'anathema à deep purple, en passant par Opeth et Pearl jam. Le groupe se mit également à composer sa propre musique, et commence à faire la synthèse des différentes influences et des différents genres, pour aboutir à des compositions à cheval entre rock et metal.

Le groupe est encore amateur, enregistre ses titres et répéte avec les moyens du bord, d'autres titres sont en cours d'enregistrement.

source : blog officiel de white creek : http://www.myspace.com/whitecreek

mardi 2 décembre 2008

Marc Anthony - the best of - 2008 - Salsa

It's A New Day / will.i.am

Lyrics of Jason Mraz: Absolutely Zero


You. You were a friend. You were a friend of mine I let you spend the night
You see it was my fault. Of course it was mine.
I'm too hard at work. Have you ever heard of anything so absurd ever in your
life.
I'm sorry for wasting your time.

See who am I to say this situation isn't great? When it's my job to make the
most of it
Of course I didn't know that it would happen to me. Not that easy.

Hey what's that you say? You're not blaming me for anything well that's great
But I don't break that easy. Does it fade away?
So that's why I'm, I'm apologizing now for telling you I thought that we could
make it
I just don't get enough to believe that we've both changed.

See who am I to say this situation isn't great? It's my time to make the most
of it
Of course I didn't know that it would happen to me. Not that easy.
If all along the fault is up for grabs why can't you have it
If it's for sale what is your offer, I'll sell it for no less than what I
bought it for
Pay no more than absolutely zero.

Well neither one of us deserves the blame because opportunities moved us away
And it's not an easy thing to learn to play a game that's made for two that's
you and me
The rules remain a mystery. See it can be easy.

See who am I to say this situation isn't great? It's our time to make the most
of it
How could we ever know that this would happen to me, not that easy, no
When all along the fault is up for grabs and there you have it
If it's for sale what is your offer, I'll sell it for no less than what I
bought it for
Pay no more than absolutely zero.

mercredi 26 novembre 2008

Molly Johnson - the best of - 2008


Molly Johnson est une chanteuse de jazz originaire de Toronto (Canada). Elle a commencé sa carrière dans des groupes de rock dénommés Alta Moda et The Infidels. Elle est également à l'origine d'un festival de musique au Canada, le Kumbaya Festival, dont le but est de lutter contre le sida. Ses albums rencontrent un certain succès auprès du public jazz, partout dans le monde, notamment en France, où elle se produit souvent en concert.
(en) Le site officiel de Molly Johnson

mardi 25 novembre 2008

Guns N'Roses - Chinese Democracy - New album 2008




J'adore ce groupe , j'adore leur musique, j'ai beaucoup attendu leur nouvel album et je le découvre en même temps que vous...alors pour l'instant je ne donne aucune note;)

Here's a full track description:

"Chinese Democracy" opens things up on a theatrical note. Right away you realize that frontman and GN'R mastermind Axl Rose has never sounded better. Ron "Bumblefoot" Thal's guitar solo is another highlight of the title track. "Better" couldn't be better, with a five-pronged guitar attack setting off explosions while a hard beat crunches away. Tommy Stinson's bass line provides the backbone of the rhythm. "Street Of Dreams" comes next, the beautiful song that you might recognize during GN'R's 2006 tour, introduced as "The Blues."

The fifth track, "If The World," is a classic funk-rock song with Middle Eastern elements and liquid bass playing from synth man and programmer –- and track co-writer –- Chris Pitman. There Was A Time" "Broken glass and cigarettes, writing on the wall/It was a bargain for the summer and I thought I had it all," Axl sings before this instant classic crescendos into the powerful chorus. Other highlights include Dizzy Reed, Pitman and Axl's synth orchestra, which gives the song a movie feel.

A gorgeous instrumental intro featuring piano, bass and Axl's signature wails begins the album's next track, "Catcher In The Rye". "Scraped" features Axl all over the register, with layers and layers of vocal tracks piledt on top of each other while a sinister guitar riff shoots through the chorus: "Don't you try to stop us now/'cause I just won't let you." Meanwhile, "Sorry" is a kick-back track with acoustic guitar but with Axl-penned lyrics that bite: "You don't know why I won't give in," he says. "To hell with the pressure, I'm not caving in."

Track No. 9, "Riad N' The Bedouins" has Axl giving his all to the vocal over a complex, multi-layered guitar rhythm. The instrumental bridge segues from strings to a Bumblefoot solo assault. An electronic drum loop leads right into the next song, "I.R.S.", which contains some of Axl's most inner-reaching lyrical content on the album. Track No. 12, "Madagascar," features accltaimed orchestral arranger Paul Buckmaster and emotional samples from history, including two speeches by Martin Luther King Jr., the films "Mississippi Burning" and "Cool Hand Luke."

"This I Love" starts with only Axl's voice and piano playing, and it's the only song on the album solely written by Axl. "Prostitute" brings things to a close, with Axl saying, "It's not a question of whether my heart is true."

Chinese Democracy is a truly epic project, GNR's first studio release since 1993's The Spaghetti Incident?.

source : site officiel des Guns N'Roses

lundi 24 novembre 2008

MICHAEL BUBLE - the Best of



Michael Bublé, né le 9 septembre 1975 à Burnaby en Colombie-Britannique, est un chanteur Canadien de pop, de soul et de jazz, mais aussi un acteur. Son album éponyme de 2003, bien qu'ayant eu un succès modeste aux États-Unis, a atteint le top 10 au Canada, au Royaume-Uni et en Australie. En 2004, un album live et sa vidéo Come Fly with Me (2004) se sont inscrits au classement Billboard en musique et vidéo et ont atteint le top 40 des ventes d'albums en Australie. Il a obtenu un succès commercial aux États-unis avec It's Time. Michael Bublé est d'origine italienne. Sa petite amie, Emily Blunt, est une actrice connue principalement par la sortie du film « Le Diable s'habille en Prada ». Son album « Call Me Irresponsible » comporte des rythmes et des sonorités proches de celles de Ray Charles (il reprend "Me and Mrs Jones") ainsi que de Frank Sinatra, qui sont par ailleurs ses idoles.

Alice Russell - Pot of Gold - Album 2008



Alice Russell est une chanteuse , née en Angleterre à Framlingham, dans le Suffolk, au répertoire ancré soul, mais aussi savant mélange de jazz, funk 70', blues, ou encore délires electro funk. Inspirée par les plus grands de ce monde musical, tels que Stevie Wonder, Marvin Gaye ou encore Aretha Franklin, elle fait entendre sa voix sur scène avec une énergie détonante.

Cette diva blanche, chanteuse du groupe Quantic soul Orchestra sort de l'ombre en compilant la plupart de ses singles sur son 1e opus, Under the Munka Moon, sorti en juillet 2004, suivi par My Favourite Letters (2005), œuvre issue de sa collaboration avec TM Juke. Dans Under the Munka Moon II (2006), on retrouve une brillante version de Seven nation army pour le moins slowdown avec Nostalgia 77. son dernier album vient de sortir, pot of gold, un album que j'adore!

mercredi 19 novembre 2008

NADIA ALI - IIO - Is It love? House 2008



j'adore ce morceau et la voix de nadia!
je croyais qu'elle disait easy love au fait c Is it love?
Ironic ;)


les paroles ;)
never knew a love
A love that could be sweeter
No matter what my mind says
You're music gives me fever
The moment that we danced
Your arms felt like a cradle
And when you took my hand
I was no longer able

It never felt so right before
I need to be with you much more
I can't believe this kind of fate
We can runaway...

Is it love? (repeat)

I'm always in a spell
even when i sleeping
You're always on my mind
I hope that i'm not dreaming

If i am let me stay asleep
Don't wake me up i feel complete
I never want to feel it end
What a lovely moment

Is it love? (Repeat)

I wanna give you my love
overtime overtime
I wanna make love to you
overtime overtime
I wanna be right next to you
overtime overtime
I wanna be in love with you
overtime overtime

mardi 18 novembre 2008

Seal- Soul - New album - 2008





Un an jour pour jour après la parution discrète de son nouvel opus System, le chanteur aux 15 millions d'albums vendus tente de redresser la barre avec ce nouveau disque composé de reprises de standards soul. Né Sealhenry Samuel le 19 février 1963 à Londres (Angleterre), Seal s'était fait connaître en 1990 en posant sa voix sur le hit Killer du producteur electro Adamski. Suite au succès de ce single, le chanteur avait décroché un contrat solo. Il avait sorti l'année suivante un premier album éponyme produit par Trevor Horn (Frankie Goes to Hollywood, The Buggles). Ce disque s'était écoulé à plus de 3 millions d'exemplaires dans le monde notamment grâce au single Crazy. En 1994, Seal était revenu avec un deuxième album éponyme qui s'était écoulé à plus de 4 millions d'exemplaires. L'année suivante, son titre Kiss from a Rose présent sur la BOF Batman Forever avait confirmé son statut de star mondiale. Seal avait livré ensuite les albums Human Being (1998) et Seal IV (2003). En 2007, il avait sorti un nouvel album intitulé System. En un an d'exploitation, ce disque ne s'est écoulé qu'à 115 000 exemplaires aux Etats-Unis, s'avérant ainsi être le premier bide de la carrière du chanteur. Pour redresser la barre, Seal a enregistré rapidement ce nouvel album en collaboration avec le producteur David Foster (Michael Bublé, Josh Groban). Soul se compose de onze reprises tirées des répertoires de Sam Cooke, James Brown, Al Green, Otis Redding, The Impressions Ann Pebbles ou encore Deniece Williams. Sur des arrangements vintage habillés de cuivres et de cordes, Seal rend ici un vibrant hommage aux parrains de la soul. Servi par une voix soulful à mourir, le chanteur offre à ses fans un album bien plus intéressant et fédérateur que System. Il évolue dans un registre élégant sans trop prendre de risques.
Site(s) officiel(s) :
- L'artiste : http://www.seal.com
- Le label : http://www.warnerbrosrecords.com
- Le label : http://www.warnermusic.fr

mardi 11 novembre 2008

Buika - Nina de Fuego - Album - 2008



Niña de fuego - Buika

Concha Buika, de son nom Maria Concepción Balboa Buika, est une chanteuse espagnole d'origine équato-guinéenne, née en 1972 à Palma de Majorque (Espagne). Elle grandit parmi des gitans et sa musique mêle le flamenco avec le soul, le jazz, le funk et la copla. La voix de Buika possède à la fois les inflexions rauques d'une diva du jazz, les mélismes d'une grande du flamenco et le tempo d'une reine africaine. Selon la Warner music spain, son label, c'est l'une des chanteuses les plus singulières du panorama de la musique espagnole actuelle

Concha Buika part à Londres « sans objectif, ni argent, sans même parler l’anglais », à un moment où elle ne savait pas « où poser ses fesses » et où elle a appris qu’il est possible de « survivre partout »[4]. « J'ai fait toutes sortes de métiers et [je n'ai] jamais pleuré sur mon sort. J'ai nettoyé des bureaux et des cafés, chanté dans des mariages. J'ai même été hôtesse dans un service de téléphone érotique. Ça n'avait rien de glamour : on était plusieurs filles dans un grande salle, en savates et en survêtement, on simulait l'orgasme au téléphone pendant qu'on gardait un oeil sur une série à la télé. C'est ce qui a payé ma première guitare[3]. » C’est en découvrant Pat Metheny lors d'un concert qu’elle décide de devenir chanteuse[4].

De retour à Palma de Majorque, ville colonisée par les touristes allemands, elle commence à se produire avec des groupes locaux et adapte les chansons africaines de son enfance au flamenco. Elle se nourrie également de jazz et de soul[1],[3]. Elle se fera remarquer dans les lieux nocturnes de l'île aux touristes au point qu'elle obtient un engagement pour chanter en anglais à Las Vegas, grâce à sa ressemblance, physique et vocale, avec Tina Turner. «Je chantais ses chansons, dansais comme elle, ça a duré un an.» [3]

Dans les années 90, elle participe à plusieurs productions comme "Ombra" de La Fura dels Baus ou la bande originale de Km.0. En même temps, elle compose des chansons assez populaires dans le monde européen de la musique House : Ritmo para voçé, Up to the sky ou Loving you[5].

Son premier album personnel sort en 2004, New Afro Spanish Generation suivi de Buika en 2005, qui attirent l'attention sur sa voix exceptionnelle. En 2006, elle crée un autre album, Mestizüo, avec le pianiste Jacob Sureda. Elle croise le musicien et producteur Javier Limón qui se charge du deuxième opus : Mi Niña Lola

En 2006, Javier Limón, auréolé des succès de ses premiers travaux, Lagrimas Negras, et le dernier Paco de Lucia, Cositas Buenas, lance son label Casa Limon et propose à Buika une esthétique flamenco et une brochette de musiciens d'exception : la guitare de Niño Josele, la percussion de Ramòn Porrina y Piraña, le bassiste cubain Alain Perez, la trompette de Jerry Gonzalez[1]. Cette production hisse la voix de Buika et sa poésie. Buika est également capable de composer des choses aussi radicales que Jodida pero contenta («Niquée mais contente»), la dernière chanson du CD, où elle philosophe sur les bénéfices qu'on peut retirer des expériences douloureuses. Reflet d'une personnalité véhémente qui n'hésite pas, au fil des interviews, à mettre en avant sa bisexualité, et à revendiquer la consommation de cannabis et le téléchargement non payant.

Pour Buika, "Mi Niña Lola" est « un hommage à [sa] grand-mère qui, comme beaucoup de femmes africaines vivant dans un pays africain appartenant aux Européens, a eu une vie si difficile qu’elle n’imaginait pas qu’on puisse lui dédier une chanson. »

C'est avec cet album que Buika se révèle au public français. « Que le public parle espagnol ou pas ne fait aucune différence pour moi, confie la chanteuse. J'aime qu'il m'entoure, je me confie à lui comme quand, gamine, je rentrais à la maison avec quelque chose à raconter à maman. Le public, les musiciens et moi ne faisons qu'un, c'est ça un concert ».

En 2006, cet album fut deux fois récompensé aux Latin Grammy Awards et disque d'or en Espagne. Néanmoins, pour Buika ce disque paraît moins important que ses concerts : « Un disque, c'est une chose morte, la photographie d'un instant qui a existé mais qui ne m'intéresse plus. Un merveilleux mensonge. Je n'écoute jamais les miens, je n'ai jamais regardé des images de moi sur scène. Je ne me retourne jamais en arrière, c'est un pacte que j'ai passé avec moi-même[3]. »

Niña de Fuego [modifier]

Concha Buika lors du Rhino Jazz festival, au sein de l'Eglise de Villars (Loire)

Pour ce troisième album, sortit en 2008, Buika chante ses expériences intimes avec des textes personnels ou composés par Javier Limón. Tout en jouant de la guitare flamenco, Javier Limòn à fait appel à Ivàn "Melon" Lewis au piano, Dany Noël à la basse et contrebasse, Ramòn Porrina y Piraña à la batterie, Carlitos Sarduy aux percussions, Mandela à la trompette et enfin Paquète au trombone.

L'album Niña de Fuego fait la part belle à la copla, la chanson populaire des années 30 à 60, telle que l'interprétait Concha Piquer (1906-1990). En effet, Concha Buika interprète Falsa Moneda, un classique de la copla et la ranchera mexicaine avec Volver, Volver, du répertoire de Chavela Vargas. Elle y interprète également la Bohème d'Aznavour, en espagnol

Q-Tip - The Renaissance - Album -2008

mercredi 5 novembre 2008

Amy MacDonald - This is The Life



mon premmier post sur ce nouveau blog dédié à amy macdonald et son excellent album this is the life!

Oh the wind whistles down
The cold dark street tonight
And the people they were dancing to the music vibe
And the boys chase the girls with the curls in their hair
While the shy tormented youth sit way over there
And the songs they get louder
Each one better than before

And you're singing the songs
Thinking this is the life
And you wake up in the morning and your head feels twice the size
Where you gonna go? Where you gonna go?
Where you gonna sleep tonight?

And you're singing the songs
Thinking this is the life
And you wake up in the morning and your head feels twice the size
Where you gonna go? Where you gonna go?
Where you gonna sleep tonight?
Where you gonna sleep tonight?

So your heading down the road in your taxi for four
And you're waiting outside Jimmy's front door
But nobody's in and nobody's home 'til four
So you're sitting there with nothing to do
Talking about Robert Riger and his motley crew
And where you're gonna go and where you're gonna sleep tonight

And you're singing the songs
Thinking this is the life
And you wake up in the morning and your head feels twice the size
Where you gonna go? Where you gonna go?
Where you gonna sleep tonight?

And you're singing the songs
Thinking this is the life
And you wake up in the morning and your head feels twice the size
Where you gonna go? Where you gonna go?
Where you gonna sleep tonight?
Where you gonna sleep tonight?

And you're singing the songs
Thinking this is the life
And you wake up in the morning and your head feels twice the size
Where you gonna go? Where you gonna go?
Where you gonna sleep tonight?

And you're singing the songs
Thinking this is the life
And you wake up in the morning and your head feels twice the size
Where you gonna go? Where you gonna go?
Where you gonna sleep tonight?

And you're singing the songs
Thinking this is the life
And you wake up in the morning and your head feels twice the size
Where you gonna go? Where you gonna go?
Where you gonna sleep tonight?

And you're singing the songs
Thinking this is the life
And you wake up in the morning and your head feels twice the size
Where you gonna go? Where you gonna go?
Where you gonna sleep tonight?

Where you gonna sleep tonight?